L’ANCRAGE

 

L’ANCRAGE

 Cette technique de l’ancrage s’adresse à tous, car tous, nous pensons beaucoup trop !

« Ancrage », « être ancré », « s’enraciner » … ça veut dire quoi tout ça ?? 

Être ancré, c’est être connecté à la terre. C’est se sentir relié. C’est sentir cette connexion profonde qui existe entre nous et la terre, et être dans l’acceptation du moment présent.

Être ancré, c’est aussi sortir de ses pensées et prendre conscience de son corps dans son intégralité. C’est donc accepter pleinement son corps tel qu’il est et en prendre soin.

Un synonyme de s’ancrer est « s’enraciner ». S’ancrer, c’est « s’enraciner » dans le sol, dans la terre, dans le réel, dans la matière, dans le présent, dans l’ici et maintenant…peu importe les noms que vous utilisez.

S’ancrer, c’est sortir sa conscience de sa tête … et l’installer dans ses pieds. 

Car plus on est dans sa tête, plus on pense,

 

Et plus on pense, plus on est dans sa tête et moins on est ancré…

 

Et moins on est ancré, moins on est heureux !

 

A quoi peut servir l’ancrage ?

 

Cela peut vous apporter de nombreux bienfaits, comme par exemple :

  • D’avoir moins de pensées négatives

  • De vous sentir plus en sécurité

  • D’être moins angoissé

  • D’être moins fatigué et d’avoir plus d’énergie

  • D’être serein ici et maintenant, peu importe l’endroit où vous êtes

  • D’être plus confiant

  • De vous sentir à votre place

  • De lâcher prise plus facilement

  • De mieux vous sentir dans votre corps

  • D’accepter la vie et ce qu’elle nous apporte

    La technique de l’ancrage va vous permettre de vous enraciner bien profondément dans le sol, ce qui vous permettra ainsi de ne pas vous faire emporter, chahuter, chavirer… au premier petit coup de vent qui se présente.

     La technique d’ancrage énergétique par la visualisation

    Voici la technique que je vous propose de pratiquer : la méditation de l’arbre

    (cf Gudrun Gisèle Comtat)

     Vous pouvez le faire assis ou debout. L’important est d’avoir les pieds bien à plat sur le sol. Vos pieds sont bien posés sur le sol, et créent un contact puissant avec la terre. Commencez par effectuer 3-4 mouvements de respiration abdominale pour vous détendre.

    Mettez toute votre attention dans votre bassin…dans vos hanches…imaginez créer des racines qui partent de vos hanches, de vos pieds….

    Vos racines s’enfoncent dans le sol, de plus en plus profondément……

    Elles s’enfoncent encore et encore, elles connaissent le chemin pour aller jusqu’au centre de la terre.

    Imaginer créer d’autres racines vers l’avant, l’arrière, à droite, à gauche…….

    Vos racines, de toutes les tailles, continuent à se propager…à s’étendre…à occuper tout l’espace dont elles ont besoin….

    Votre réseau de racines vous apporte la stabilité, la sécurité, la confiance.

    Ressentez le lien avec la terre, soyez totalement présent à vos racines…à votre corps.

     

    Vos racines sont là, sous vos pieds et elles peuvent absorber l’énergie de la terre et s’en nourrir.

     

    Alors, la nourriture de la terre entre dans chacune de vos racines, elle monte…monte…et remplit votre bassin, votre ventre, votre poitrine, votre dos…vos épaules puis coule le long de vos bras jusque dans les mains, au bouts de chaque doigts….

    La nourriture de la terre remplit votre cou, votre visage, votre tête….

    Toutes les cellules de votre corps viennent se nourrir, absorber ce dont elles ont besoin pour être en bonne santé, équilibrées, harmonisées.

     

    A chaque inspiration, la nourriture de la terre entre par vos pieds, traverse tout le corps et ressort par le sommet de la tête, comme un jet d’eau, à chaque expiration.

     

    Vous savez que vos racines sont toujours là ; pour vous amener l’énergie dont vous avez besoin, pour vous permettre de garder le lien avec vos ressources intérieures : vous pouvez ainsi rester centré, ancré dans toutes les circonstances du quotidien.

     

    A vous d’expérimenter !